Kinshasa Digital Academy 30 September 2021

Kinshasa Digital Academy a certifié sa première promotion sur le gravier du Silikin Village à Kinshasa après avoir réussi à atteindre un taux d’insertion de 100% sur le marché de l’emploi congolais


unicef_kda

Après 8,5 mois de formation académique en référencement digital et en développement web et mobile ainsi que 3 mois de stage professionnel en entreprise pour travailler sur des projets réels, les 42 apprenants de la première promotion de la Kinshasa Digital Academy ont reçu leur certification Simplon équivalant à un bac + 2 en France.

Kinshasa Digital Academy est le premier centre de formation d'excellence aux métiers du numérique basé à Kinshasa, RDC depuis 2019. Avec un taux de réussite de 100% en insertion professionnelle, les apprenants de la première promotion ont trouvé un emploi en CDI ou CDD dans des entreprises locales ou à distance. 42 jeunes ont été sélectionnés parmi plus de 1 000 inscriptions pour suivre cette formation pratique et professionnalisante en développement web et mobile en vue d'un emploi stable dans une entreprise.

Dans son discours du 30 septembre 2021 à la cérémonie de certification de la cohorte 2020, le Directeur Jean-Louis Mbaka est revenu sur la mission ainsi que les objectifs de ce centre de formation du numérique qui tient à identifier, former et insérer professionnellement les meilleurs experts du numérique en RDC, pour réparer la fracture numérique existante dans le pays. Il a souligné que la Kinshasa Digital Academy a formé 42 apprenants dont 40% de femmes pour cette première cohorte. Ils sont actuellement diplômés et employés à temps plein dans les PME et de grandes entreprises de la place.

jean-louis-certification.jpg

En alignement avec le programme Horizon 2020-2025 du Chef de l’État, KDA planifie l’ouverture d’autres académies à partir de 2022 dans d’autres villes du pays telles qu'à Goma, Lubumbashi ou encore à Mbuji Mayi. Les activités de ces académies seront basées sur deux piliers que sont la formation et la transformation digitale.

L’objectif sera chaque année de former 200 développeurs et, marketeurs digitaux avec pour objectif leur insertion professionnelle suivi de l’acculturation d’un million de jeunes congolais et enseignants aux compétences numériques fondamentales et la formation de décideurs étatiques. La transformation digitale quant à elle se concrétisera par la réalisation de projets d’envergure selon les priorités définies par l’État de la RDC ainsi que des nombreux partenaires de la KDA.

Le Directeur de la KDA n’a pas oublié de remercier les partenaires et d’inviter d’autres à se joindre à cette belle aventure qui ne fait que débuter.

À son tour, madame Annette Juma qui a représenté la GIZ s’est dite heureuse de collaborer avec l’académie car la GIZ, en tant qu’agence de mise en œuvre de projet de développement, a le but de promouvoir les initiatives des entreprises. Elle félicite l'académie car l’offre répond aux besoins actuels. Elle a énoncé le souhait de voir l’académie établie durablement.

Le réseau des télécommunications Orange RDC représenté par madame Gladys Moth s’est dit séduite par la qualité de la pédagogie et l’ambition d’améliorer l’inclusion numérique en RDC ainsi que le dynamisme des équipes à la tête de l'équipe. Elle a chuté en soulignant la volonté d’Orange de vouloir réduire la fracture numérique.

Gladys Moth.jpg

Les alumnis à l’honneur n’ont pas manqué de dire un mot. Le représentant de la promo des développeurs, Joseph Kabemba, a dit : « Les 8 mois et demi de formation intensive passée à la Kinshasa digital Academy resteront gravés dans nos mémoires car ils ont été riches en enseignement. Nous avons bénéficié de multiples opportunités, nous avons eu le privilège d’échanger avec les professionnels des différents secteurs, nous avons développé des sites web et des applications mobiles pour des entreprises et des ONG qui leur ont permis d’automatiser leurs procédures et d’avoir un impact social plus étendu.»

joseph-kabemba-discours-certification.jpg

Quant Malkia Kabamba, la représentante des référents digitaux a souligné la bonne pédagogie de la Kinshasa Digital Academy qui lui a permis de gagner confiance en elle, à être indépendante et à vivre en société. Elle a fini par inviter tous les jeunes à tenter leur chance dans cette académie.

malkia-kabamba-discours-certification.jpg

Dans son allocution, monsieur Dominique Migisha, le Conseiller Spécial du Président en charge du numérique et parrain de la KDA a rappelé que l’académie entre clairement dans le projet du chef de l’État pour la transformation digitale. “Ce que Thomas Strouvens Tshimanga et Jean-Louis Mbaka font aujourd’hui avec Kinshasa Digital Academy c’est exactement ce qu'avait demandé le Président. Que le privé puisse faire sa part et que l'État congolais puisse l’accompagner. Kinshasa digital academy c’est le plan numérique qui se met en œuvre ! ” a-t-il déclaré.

dominique-migisha.jpg

La Kinshasa Digitale Academy invite les contributeurs qui voudraient co-construire avec elle la transformation digitale de la RDC au côté de la Présidence de la RDC, la GIZ, l’Union Européenne, Internews, Facebook, ambassades, Asana, Solvay, BeCentral, Texaf, Fondation Roi Baudouin, Simplon, Compagnie sucrière de Kwilu Ngongo, Rawbank, Bracongo et tant d’autres qui soutiennent l’initiative et voient en l’école un énorme potentiel de développement, de se joindre à elle.